Grâce aux avantages pour la facture énergétique et aux valeurs EPC, le chauffage économique en énergie a la cote, et dans ce cadre, le chauffage par le sol constitue une solution intéressante. Il ne reste qu'à sélectionner le système le plus adéquat.

Le chauffage par le sol : la solution idéale 

Comme son nom l'indique, le chauffage par le sol est un système dans lequel les éléments chauffants sont intégrés dans le sol, sous la forme de canalisations en plastique qui diffusent la chaleur. Le sol est chauffé à basse température et offre une surface de diffusion uniforme permettant d'obtenir une diffusion de la chaleur très régulière par rayonnement. Elle est donc pratiquement identique partout dans la pièce, et très homogène entre les diverses couches d'air, ce qui procure une grande sensation de confort.

Si la surface de rayonnement est suffisamment importante, le système est suffisant pour assurer la source principale de chaleur. Les facteurs qui jouent un rôle dans la diffusion de la chaleur sont la température, ainsi que l'épaisseur et le type du revêtement de sol de la pièce concernée.

Les systèmes à eau chaude sont généralement raccordés au chauffage central, et un thermostat électronique permet de programmer les températures. Le diffuseur empêche la température de dépasser 45 degrés. Une pompe à chaleur est le complément idéal d'un chauffage par le sol. Il peut aussi s'agir d'un radiateur, qui combine les avantages d'un sol chaud et d'un réchauffement rapide. Cette combinaison est toutefois délicate à régler.

Diverses variantes possibles 

Certains systèmes de chauffage par le sol fonctionnent à l'électricité, d'autres à l'eau chaude. Les modèles électriques peuvent consister en un circuit de câbles posés dans le sol, mais aussi en cadres de fil d'acier munis de contacts installés directement sous le dallage, ou encore en un film posé sous la moquette ou le parquet. Il existe aussi des plaques à plots, un système sec, un système humide,  des lattes et des plaques profilées. En fonction de la technique utilisée, le système de pose à sec est le moins énergivore. Le chauffage par le sol permet bien entendu de choisir son combustible, qu'il s'agisse de gaz, de mazout ou d'une pompe à chaleur.

Combinaison avec une pompe à chaleur 

Le meilleur rendement est atteint en combinant chauffage par le sol et pompe à chaleur. Cette formule fonctionnera encore mieux en conjonction avec un système de diffusion de la chaleur basse température, ce qui est le cas pour le chauffage par le sol. La combinaison des deux éléments permet d'obtenir une réduction considérable de la consommation énergétique, pour autant que la maison soit bien isolée. Il est donc très intéressant de combiner chauffage par le sol et pompe à chaleur.

Aussi pour le chauffage mural 

Les techniques de chauffage par les murs et le plafond fonctionnent de la même manière que le chauffage par le sol. Le chauffage mural est d'ailleurs la meilleure alternative à ce dernier lorsque l'on souhaite également une option climatisation. Le système se prête à divers modes d'exécution.